Les fripettes de Camille

Cet exemple est fictionnel mais il présente de manière réaliste à quoi pourrait ressembler un projet Maac.

Camille a 26 ans, elle vit à Saint-Etienne. Camille a terminé ses études il y a peu de temps mais elle n’a pas encore trouvé de travail. Par curiosité, elle a commencé à tester le programme MAAC. En répondant aux différentes questions, elle a réalisé que les deux enjeux qui la préoccupent vraiment sont la protection de l’environnement et la solitude des personnes âgées. Du côté des loisirs, elle a noté la couture et regarder des séries. Pas évident de faire émerger un projet à partir de ces idées… Camille a sollicité la communauté MAAC pour voir si ceux-ci auraient d’autres idées. Voici la proposition qu’elle a reçu en retour : « Pourquoi ne pas faire des ateliers de couture dans les maisons de retraite ».
En partant de cette idée, en l’approfondissant et en la personnalisant grâce à la MAAC Map, Camille a décidé de solliciter des amies de sa grand-mère qui aiment bien coudre et qui s’ennuient souvent. Elle a aussi décidé de travailler sur des vêtements usagés pour leur donner une nouvelle vie. Elle a donc créé une page facebook sur laquelle les gens peuvent demander un coup de main pour réparer ou même customiser certains vêtements abîmés. Camille passe une ou deux heures chaque semaine avec chacune des 3 couturières pour discuter et voir comment elles apprécient leur « travail » et parce qu’elle ne fait pas les choses à moitié, elle leur fait découvrir les dernières séries à la mode :) .