Les histoires de Rose

Cet exemple est fictionnel mais il présente de manière réaliste à quoi pourrait ressembler un projet Maac.

Rose était enseignante dans une école primaire de 1958 à 1992. Elle se souvient que les enfants adoraient les activités qui changeaient des cours habituels. Pour son projet MAAC, elle a imaginé un système de correspondance entre générations. Elle a écrit à des professeurs de l’école du coin pour voir s'ils seraient intéressés par ce projet de correspondance avec des personnes de sa résidence.

Chaque mois, les écoliers de CE1 écrivent une lettre à leur correspondant à la résidence, ils commencent par quelques phrases rigolotes puis ils posent une question choisie en classe (« comment c’était lorsque vous travailliez ? Est-ce que vous vous souvenez de quand l’Homme a marché sur la Lune ? Est ce que vous vous souvenez de votre 4ème ?). Mme Moulin, leur enseignante est très contente car ses élèves s’entrainent à écrire, ils apprennent l’histoire d’une autre manière et ils améliorent leur empathie. Rose est très contente aussi car elle a donné l’opportunité aux résidents de se sentir utile en partageant leurs histoires.