La bibliothèque de Juliette

Cet exemple est fictionnel mais il présente de manière réaliste à quoi pourrait ressembler un projet Maac.

Juliette a 83 ans, elle vit en autonomie dans une résidence pour aînés. Juliette a travaillé 30 ans pour une chaîne de télévision à Paris. Elle ne s’est jamais mariée et se voit comme quelqu’un de solitaire. Elle n’a jamais vraiment aimé les activités organisées par la résidence. Malgré tout, elle a accepté de participé au programme MAAC et a trouvé cela très gratifiant.

Pendant la session de brainstorming, Juliette a eu l’idée de créer une bibliothèque pour la résidence. Cela donne un sens à ses journées et elle passe quelques heures chaque jour dans ce nouveau rôle de bibliothécaire, classer et étiqueter les ouvrages, échanger quelques mots avec les résidents qui passent. Malgré son introversion auto-proclamée, elle a réalisé qu’elle aimait bien ces petits moments de connexion sociale et qu’elle attendait avec impatience d’aller à la bibliothèque chaque jour.

La teneur des journées de Juliette a changé, les autres résidents ont des livres à lire et un autre lieu pour se rencontrer, la résidence a une nouvelle bibliothèque qui perpétuera dans les prochaines années, donnant un Juliette un sentiment d’accomplissement, une fierté, elle laisse un héritage.